Facteurs de réussite pour un marketing de contenu réussi

Le marketing de contenu est une stratégie ou un domaine du marketing en ligne. Il vise à atteindre les groupes cibles en fournissant un contenu de haute qualité, pour les développer et les convertir en clients. Le terme “contenu” s’entend comme incluant non seulement les textes, mais aussi d’autres contenus et formats tels que les images, les vidéos, les podcasts ou les graphiques.

Afin de préparer ce contenu pour le groupe cible souhaité, il est important d’analyser en détail le groupe cible au préalable. Quelles sont les informations recherchées ? À quel stade du processus d’achat se trouve le groupe cible ? Comment le contenu doit-il être préparé afin d’atteindre le groupe cible ?

Sur cette base, le marketing de contenu génère une réaction et une interaction de la part des utilisateurs. Les stratégies connexes mettent en œuvre des objectifs commerciaux à court et à long terme.

Accroître votre portée, trouver de nouveaux visiteurs sur votre site web, générer du trafic. Ces objectifs à court terme permettent de remplir des objectifs à long terme, tels que la génération de prospects, les conversions et la fidélisation des clients. Pour atteindre ces deux types d’objectifs, deux aspects essentiels de la création de contenu sont nécessaires : le référencement et l’optimisation du texte.

Créer des textes qui seront trouvés – le marketing de contenu d’un point de vue SEO

L’objectif du marketing de contenu est de générer un lectorat fixe. Ceux-ci deviennent des clients dans le meilleur des cas. Afin d’atteindre cet objectif, l’optimisation des textes et du contenu pour les moteurs de recherche est très importante. Google et Cie lisent et enregistrent les textes en fonction de certains critères. Afin de trouver les textes et les contenus propres, certains points doivent être pris en compte.

Le rôle des mots-clés

L’insertion de mots-clés et la densité de mots-clés associée font partie des bases de la création de textes, en matière de référencement. Les mots-clés, c’est-à-dire les termes de recherche utilisés par les utilisateurs, influencent le classement d’un site web lorsqu’ils sont placés correctement. Ils montrent au moteur de recherche le lien et la pertinence du contenu du site web avec la requête de recherche.

Si les mots-clés sont inclus dans le texte dans une large mesure, les chances d’obtenir les premières positions, dans les résultats de recherche augmentent. Étant donné que les moteurs de recherche examinent les pages Web, respectivement les textes, à certains endroits et les évaluent sur cette base, les mots-clés doivent être placés en conséquence.

Insertion correcte des mots-clés

La densité des mots-clés va de pair avec la sélection et le placement des mots-clés dans les textes et les métadonnées. Il détermine le rapport entre les mots-clés et le nombre total de mots d’un texte. Le niveau de densité des mots-clés dépend, toujours, de la concurrence. Il n’existe pas de règle ou de recommandation d’application générale.

On utilise, souvent, une densité de mots-clés allant jusqu’à deux pour cent. Il est important d’assurer une bonne lisibilité du texte. Les mots-clés ne doivent pas perturber le flux de la lecture. Si les mots-clés sont utilisés trop souvent, cela perturbe le flux de lecture. Une densité de mots-clés trop élevée peut être évaluée négativement par les moteurs de recherche. C’est ce qu’on appelle, également, le bourrage de mots-clés.

Dans le même temps, l’importance de la densité des mots-clés dans l’optimisation des moteurs de recherche et donc, dans le marketing de contenu a diminué. L’analyse dite WDF/IDF est, désormais, pertinente pour le traitement des mots-clés. Cette formule détermine la répartition optimale de certains termes et mots-clés dans un texte.

Ce qui compte ici, c’est le contexte sémantique dans lequel les mots-clés apparaissent. Les outils WDF/IDF suggèrent, donc également, des termes correspondant thématiquement à ces mots-clés. Dans le cadre des stratégies de marketing de contenu, ils fournissent, également, des indices importants pour la structure d’un texte.

En plus de leur utilisation dans le texte proprement dit, les métadonnées sont importantes pour l’optimisation des moteurs de recherche. Le Meta Title et le Meta Description donnent un aperçu du contenu d’une page web, dans les résultats de recherche. Si les métadonnées ne sont pas gérées, les moteurs de recherche créent automatiquement l’aperçu de la page.

Il peut arriver que le titre et la description soient coupés. Cela n’est pas seulement inesthétique. De plus, les utilisateurs se remplissent eux-mêmes et sont ainsi moins sollicités.

L’évaluation des moteurs de recherche, basée sur la pertinence du contenu d’un site web, montre l’importance des métadonnées. Court, concis et individuel ; ce sont les attributs qui distinguent le Meta Title et le Meta Description. Dans le contexte du marketing de contenu, les métadonnées optimisées jouent, donc, un rôle tout aussi important. Ils sont le premier point de référence et de contact de l’utilisateur avec le contenu. Ils doivent susciter l’intérêt de l’utilisateur pour le contenu.

Structure arrive : structuration des textes du point de vue du référencement

Un texte est structuré à l’aide de titres appropriés. Ceux-ci suivent une hiérarchie de rubriques et de sous-rubriques. Leur qualité convainc les utilisateurs et les moteurs de recherche de la pertinence d’un texte. Les moteurs de recherche catégorisent les textes sur la base de leurs titres. Par conséquent, ils doivent être optimisés en termes de valeur ajoutée et de mots-clés.

Seuls les titres qui résument clairement le contenu de la section suivante sont correctement évalués par les moteurs de recherche et les utilisateurs. Ils fournissent la réponse à ce que les lecteurs espèrent trouver avec leurs termes de recherche. De cette façon, les utilisateurs peuvent être encouragés à poursuivre leur lecture. Cela peut, également, être réalisé avec des sous-titres.

Ils ne donnent pas seulement aux textes une meilleure structure. Formulées de manière précise, elles indiquent à l’utilisateur où, dans le texte, il peut trouver certaines informations.

En termes de référencement, les rubriques suivent une certaine hiérarchie. Ceci est défini dans le code HTML avec certaines balises. Ce sont les balises dites H. La hiérarchie des titres va du titre principal H1 à la signature H6. Cette structure semble simple au premier abord. Mais il y a une différence entre la façon dont les utilisateurs perçoivent le texte structuré fini et la façon dont les moteurs de recherche l’évaluent.

Ceux-ci ne déterminent pas seulement le contenu d’un texte sur la base de la hiérarchie. Le contenu d’une section de texte est évalué par les moteurs de recherche en fonction du niveau hiérarchique de son titre.

Une section qui suit un titre H1 est, donc, plus pertinente en termes de contenu qu’une section qui suit un titre H4, par exemple. Il est, donc, important d’adapter les titres et leur expressivité à la hiérarchie définie par HTML. C’est ainsi que l’optimisation des moteurs de recherche et la lisibilité d’un texte peuvent être harmonisées, dans le marketing de contenu.

Mettre en évidence et apporter une valeur ajoutée : mise en évidence dans les textes et liens internes

L’utilisation de caractères gras permet de montrer aux utilisateurs et au moteur de recherche le contenu le plus important. Comme les titres, les caractères gras mettent en évidence le contenu du texte. Lorsque les utilisateurs parcourent grossièrement les textes à la recherche de contenu pertinent pour eux, leurs yeux s’attardent forcément sur ces points forts.

En plus de cet avantage, les caractères gras sont, également, pertinents du point de vue du référencement et donc, du marketing de contenu. Utilisés correctement, ils fournissent aux moteurs de recherche les informations les plus pertinentes des textes respectifs.

Cela s’applique, également, aux liens internes que les sites web doivent avoir. Ainsi, les moteurs de recherche sont en mesure d’attribuer correctement leurs sous-pages. Un lien interne correct permet donc de savoir quelles pages et quels contenus sont liés les uns aux autres, et d’évaluer la pertinence de chaque contenu. Pour les utilisateurs, cela signifie qu’ils peuvent s’orienter plus facilement sur le site web. Pour rendre les liens internes reconnaissables en tant que tels, vous pouvez travailler avec des mises en évidence telles que le gras ou la couleur du texte.

Évitez le fouillis de textes : utiliser efficacement les types de contenu

Comme nous l’avons déjà mentionné, outre les textes, d’autres contenus tels que les images, les vidéos ou les graphiques sont, également, pertinents en tant que contenu pour les sites web et donc, pour le marketing de contenu. Par conséquent, ils jouent, également, un rôle majeur en termes d’optimisation des moteurs de recherche. Vous devez non seulement intégrer les images correctement, mais aussi ancrer les informations relatives aux images dans le code source.

Cela se fait par le biais de la balise titre et de la balise alt. Ce dernier est un texte qui est stocké avec le contenu de l’image et décrit le contenu des graphiques. Cette information apparaît de manière visible pour le lecteur si une image ne peut être affichée. Les moteurs de recherche sont, également, capables de reconnaître le contenu des images sans lire le fichier image correspondant.

La balise title, quant à elle, permet à l’utilisateur de récupérer de brèves informations sur l’image lorsqu’il passe le curseur sur celle-ci. Les balises de titre peuvent remplacer le sous-titre ou la légende d’une image ou faire référence au droit d’auteur d’une image.

Outre les images, les contenus interactifs tels que les vidéos ou les graphiques permettent, également, d’animer le texte. Tout comme les images, les balises nécessaires doivent, également, être maintenues. Les vidéos ou les graphiques interactifs sont, particulièrement, bien adaptés pour présenter des contenus supplémentaires. Les vidéos peuvent expliquer des questions complexes. Les graphiques sont parfaits pour présenter les chiffres et les statistiques de manière claire.

Un effet secondaire intéressant est l’effet positif sur les signaux des utilisateurs, tels que la durée de séjour ou le taux de rebond. Ceux-ci sont, également, utilisés par les moteurs de recherche pour l’évaluation. Un faible taux de rebond et une longue durée de séjour témoignent, dans la plupart des cas, de la qualité du site web et de son contenu.

Outre le contenu et les types de contenu mentionnés, les textes peuvent, également, être fragmentés d’autres manières. Les listes conviennent aux énumérations plus longues. Les conseils et les astuces peuvent être présentés dans des zones de texte ou des éléments spécialement formatés. Les tableaux et les marquages de couleur correspondants sont idéaux pour les comparaisons.

Il n’y a pas que le référencement qui compte – Les aspects de la rédaction dans le marketing de contenu

La présentation de textes optimisés pour les exigences des moteurs de recherche n’est qu’un aspect de la question. Dans le marketing de contenu, vous devez offrir aux utilisateurs une valeur ajoutée avec votre contenu et vos textes. Cela passe par un concept complet, de la planification à la publication du contenu. Quel que soit le type de texte, vous devez présenter un contenu individuel et ciblé avec des textes.

La première chose à faire est de planifier soigneusement vos textes. Après tout, vous devez, dans une certaine mesure, déterminer quand et où vous publiez quel contenu. Cela nécessite une stratégie de contenu adaptée. Elle tient compte du rôle du groupe cible et de l’importance associée à certains mots-clés. Le marketing de contenu ne consiste pas à “nourrir” les utilisateurs avec n’importe quelle information.

Le contenu et le contenu servent, toujours, un objectif spécifique. Par exemple, ils servent de source d’information ou de divertissement. Cela dépend, également, de l’endroit où vous distribuez le texte. Les médias sociaux sont un exemple populaire de cette “diffusion” d’informations.

Qu’est-ce qui est important lors de la rédaction d’un texte en relation avec le marketing de contenu ?

Lors de la création du texte, vous pouvez choisir de le faire vous-même ou de faire appel à des auteurs externes. Indépendamment de cela, vous déterminez certains critères tels que la qualité et la pertinence ultérieure d’un texte. L’approche du lecteur, par exemple, joue un rôle important et est spécifiquement adaptée au groupe cible. Cela est bien sûr pertinent si vous souhaitez informer sur certains sujets ou vendre des produits et services aux utilisateurs. Ainsi, le ton d’un texte est déterminé. 

Tous ces facteurs contribuent à ce que les utilisateurs trouvent et lisent un texte. L’aspect le plus important reste que les textes génèrent une valeur ajoutée pour le lecteur. Cela semble simple au premier abord, mais cela peut s’avérer être une tâche difficile. Après tout, votre contenu doit illustrer une certaine question ou un certain problème et offrir les solutions appropriées.

Même un contenu complexe doit être présenté de manière facilement compréhensible et condensée. Créer des textes à valeur ajoutée signifie présenter le contenu d’une manière attrayante et orientée vers le groupe cible. Ceci est fait en conformité avec les critères de référencement pertinents. Le moment et le lieu de la publication sont, également, importants ici. Cela permet de garantir un bon éventail et le succès d’un texte.

Dans le marketing de contenu, l’analyse du groupe cible entre à nouveau en jeu. Vous ne devez pas seulement savoir où vous rencontrez votre groupe cible et à quels moments. Vous devez être en mesure de présenter un contenu pertinent, actuel et aussi individuel que possible. L’intention de recherche de l’utilisateur joue, également, un rôle important dans ce contexte.

Cela est, généralement, directement lié à la position de l’utilisateur dans le processus d’achat. Selon que l’utilisateur recherche des informations ou qu’il a, déjà, pris une décision d’achat concrète, les mots-clés et l’approche du lecteur doivent être sélectionnés.

Résumé des facteurs de réussite du marketing de contenu

On peut constater que le marketing de contenu crée un lien entre le référencement technique et la rédaction journalistique. Par conséquent, les critères de qualité des deux domaines constituent les facteurs de réussite du marketing de contenu. Les tâches les plus importantes de l’optimisation des moteurs de recherche comprennent la conception des mots-clés et l’analyse WDF/IDF associée.

Les métadonnées, les structures de texte, les liens et l’utilisation d’autres éléments de contenu jouent, également, un rôle. Avec la création de textes, en revanche, il est important de créer une valeur ajoutée pour le lecteur. Ceci est transmis au moyen de textes conçus de manière appropriée. Ceux-ci prennent en compte les caractéristiques stylistiques, orthographiques et grammaticales ainsi que les attributs de référencement. Vous mettez en œuvre tous ces facteurs de réussite à l’aide de stratégies de marketing de contenu complètes.