L’intrapreneuriat social

L’intrapreneuriat social

Publié le : 06 mai 20214 mins de lecture

L’intrapreneuriat social est un concept encore peu connu dans notre contexte  social. Néanmoins, malgré le fait que ce concept soit tout nouveau dans l’esprit de certaines personnes, il ne cesse de prendre de l’ampleur. Parfois audacieux et utopistes, ces entrepreneurs du nouveau genre sont sans cesse à la recherche de nouvelle idée, afin de révolutionner leurs quotidiens, et celui du monde qui les entourent. 

Vous avez dit intrapreneuriat ?

N’avez-vous jamais envisagé de vivre aux dépens d’un projet que vous avez pris soin de créer et de mettre sur pieds par vous-même afin d’améliorer les méthodes de travail, ou même monter une association ? En réalité l’intrapreneuriat est un processus par lequel, un ou plusieurs individus, en association avec une entreprise à laquelle ils appartiennent, prennent l’initiative de créer une nouvelle organisation. Bien entendu, pour qu’un concept intrapreneurial puisse exister, ce dernier doit être en adéquation totale avec la vision même de la société mère. 

Mais alors, quels sont les principaux critères de l’intrapreneurial social ?

L’intrapreneuriat social est similaire à l’entrepreneuriat social, la seule différence ici est que l’innovation se fait au sein d’une société qui existe déjà, dans le but de développer une activité déterminée. Si l’intrapreneuriat se développe très facilement dans les grandes filiales, le concept est aussi possible, pour les petites entreprises notamment les PME. De ce fait, l’objectif ici est d’être économiquement viable. L’enjeu du salarié réside donc sur le fait de connecter son travail, à une dimension, sociale. Ce dernier devra donc grâce à ses idées,  faire de son mieux afin de pousser son entreprise à fonctionner de manière positive, sur son environnement. 

Comment devenir un intrapreneur social ?

Généralement, tous les salariés, qu’ils soient jeunes ou vieux quels que soient leurs postes ou leurs compétences, ont la possibilité de devenir un intrapreneur social. En effet, on le dit assez souvent, l’idée ne dépend pas  de l’âge. Tout le monde est donc a priori concerné. Cependant, il ne faut pas tout de même croire qu’être, un intrapreneur s’improvise, ou se commande. En réalité, il s’agit d’une sorte de dynamique, que vous pouvez construire, en fonction des personnes que vous côtoyez, des documents que vous lisez ainsi que de l’environnement que vous fréquentez.  Dans ce cadre, ce qui a de l’importance, est l’opportunité à saisir, ainsi que le bon timing.

Quelles sont les qualités d’un intrapreneur social parfait ? 

Pour être un intrapreneur social, il faut avoir un minimum de fibre social. Ajoutés à cela, les critères de l’audace et du tempérament ne sont pas des caractères à prendre à la légère. L’intrapreneuriat social suscite beaucoup d’énergie. Il faut avoir les bonnes opportunités et être capable de les saisir au bon moment. Vous serrez dans la plupart des cas amenés à travailler en groupe. De ce fait, il est conseillé d’avoir un bon relationnel, car ceci est une qualité importante pour l’aboutissement de vos projets. 

L’intrapreneuriat est un moyen d’innover au sein de la société qui vous emploie. Généralement, un projet intrapreneurial s’apparent pour  ses initiateurs à une sorte d’aventure humaine, qui est susceptible d’enrichir à la fois les personnes qui les initient grâce au collectif, mais aussi les bénéficiaires de cette initiative.  

Plan du site