Prestataire de services financiers : le succès grâce au marketing d’influence

Publié le : 12 mai 20215 mins de lecture

L’institut d’études de marché Goldmedia prévoit que le chiffre d’affaires du marketing d’influence dans la région DACH atteindra un milliard d’euros.

Pas étonnant : selon l’Association de l’industrie numérique, les personnes d’influence sont considérées par leurs amis et les commentaires des clients comme la source la plus crédible pour les recommandations de produits, même avant les journaux, les magazines et les publicités télévisées. Aujourd’hui, un internaute sur six trouve des informations ou des produits via Influencer. L’Association fédérale des banques populaires et des banques Raiffeisen a récemment atteint plus de huit millions de contacts dans le groupe cible des jeunes grâce à une campagne médiatique de grande envergure dans laquelle le marketing d’influence a joué un rôle important.

Professionnel : qu’il s’agisse d’un héros ou d’une niche

Le marketing d’influence s’est également imposé parce qu’il s’est fortement professionnalisé ces dernières années et qu’il peut être planifié et mesuré. Les personnes influentes ne placent plus les produits de façon sporadique. Ils sont maintenant souvent les ambassadeurs à long terme d’une entreprise et mettent en scène la marque de manière parfaitement adaptée.

Héros et influenceur en hausse sont des leaders d’opinion avec plus de 250 000 adeptes pour la portée et l’attention. Les micro-influenceurs, qui comptent jusqu’à 25 000 adeptes, s’adressent à des groupes cibles de premier plan avec un contenu spécifique. La combinaison de héros et de micro-influenceurs permet d’associer crédibilité, influence et portée.

Comment assurer la qualité ?

Pour accroître l’impact, la qualité doit être constamment contrôlée, notamment l’adéquation entre la marque et le groupe cible, la qualité du contenu, la personnalité de l’influenceur, sa portée et l’adéquation de la chaîne. En outre, la campagne devrait être intégrée de manière cohérente dans le marketing mix et coordonnée avec toutes les autres mesures afin d’exploiter pleinement son potentiel.

Le BVR est l’un des pionniers dans ce domaine. Elle a investi environ 15 % de son budget total dans le marketing d’influence pour la campagne. Ce chiffre est bien supérieur à la référence du secteur bancaire traditionnel. Au printemps, par exemple, l’association a utilisé le marketing d’influence comme partie intégrante de sa stratégie de médias numériques pour attirer les jeunes clients vers les comptes courants. Les indicateurs clés de performance importants pour la planification étaient

Les banques atteignent les jeunes groupes cibles

Pour la campagne, des cartes de compte courant spéciales ont été liées à un tirage au sort auquel les jeunes ouvreurs de compte ont été autorisés à participer. Ils pouvaient gagner l’un des trois lots, qui s’adressaient à des groupes cibles spécifiques ayant des intérêts différents.

Le compte du festival pour quatre personnes, le voyage, l’hébergement dans un camping-car de luxe et la restauration, a séduit les amateurs du festival, dont beaucoup étaient des femmes.

Le compte WG comprenant le loyer pour un an avec service de nettoyage et de boissons était particulièrement intéressant pour les étudiants.

Et le compte de joueur, avec des tournois de la FIFA organisés dans vos propres murs, des courses de karts, des billets VIP pour la Gamescom et des consoles de jeu, s’adressait aux joueurs actifs et aux fans de jeux.

Influenceur comme promoteur

Par l’intermédiaire d’une agence, le BVR a sélectionné 30 héros et micro-influenceurs du secteur des jeux et du style de vie qui correspondaient aux groupes cibles et à la marque et qui ont fait la promotion des avantages du compte courant et de la concurrence via leurs propres canaux.

Huit millions de contacts en trois mois

La campagne de marketing Influencer a également eu un impact positif sur d’autres mesures de marketing en ligne : les impressions de pages par clic ont augmenté de 30 % par rapport aux campagnes publicitaires précédentes sans contenu d’influence, et le taux de visualisation des images animées a atteint des valeurs maximales de 95 % – bien au-dessus de la moyenne précédente. En outre, l’accès à la recherche de banque locale vr.de, qui transmet les utilisateurs directement à leur Volksbank ou Raiffeisenbank locale, a augmenté.

Le marketing d’influence rend les produits financiers abstraits passionnants

La campagne intégrée, y compris le marketing d’influence, a dépassé les attentes du BVR. Les personnes d’influence ont réussi à présenter le produit financier abstrait d’une manière passionnante et attrayante et à le rendre attrayant pour le jeune groupe cible. Le marketing d’influence a donc trouvé sa place dans le marketing mix du BVR et continuera à jouer un rôle à l’avenir.

Plan du site